Version imprimableEnvoyer à un ami
Tourisme

Un passeport vert pour les structures touristiques de Loire-Atlantique qui s'engagent en faveur de l'environnement

11/07/2012 | Stéphanie Lechêne
La Loire-Atlantique est le premier territoire européen à signer la convention "Passeport vert" sur le tourisme durable avec le Programme des Nations Unies pour l'Environnement. La Loire-Atlantique est le 6ème département le plus touristique en France.6 pays ont signé cette convention : le Brésil, l'Equateur, le Costa Rica, l'Afrique du sud, Israël et la France. Au niveau départemental comme la Loire-Atlantique, c'est une première !Le 19 juin dernier, cette signature entre le PNUE, le Conseil Général de Loire-Atlantique et la Chambre de commerce Nantes-Saint-Nazaire est l'aboutissement d'un an de travail à l'initiative de l'association des hôteliers de l'agglomération nantaise présidée par Gilles Cibert, également directeur de l'hôtel nantais écolabellisé, La Pérouse. 

Comment est né le passeport vert ?
En 2008, une campagne internationale est lancée par le programme des Nations Unies pour l'Environnement avec pour objectif de donner des conseils verts aux voyageurs de plus en plus nombreux. Un site internet est mis à disposition avec des conseils avisés : choisir des structures touristiques responsables, réduire sa consommation d'énergie sur la route et à l'hôtel (ce n'est pas parce qu'on est en vacances qu'on doit se lâcher…) ou acheter des souvenirs locaux sans impacts sur l'environnement.

Les arrivées internationales par an représentent 1 milliard de personnes. Plus il y a de touristes, et mieux il faut gérer les ressources du pays : l'eau, l'énergie, les ressources naturelles.

Cette campagne d'information est le fruit d'une collaboration entre le PNUE, le Ministère français de l'Ecologie, et les Ministères brésiliens du tourisme et de l'environnement. Le site internet est disponible en français, anglais et portugais.

Le passeport vert va permettre de mettre en place des actions concrètes à destination des voyageurs en proposant des outils d'information et de sensibilisation via le site internet Passeport Vert divisé en 5 rubriques :
- préparer son voyage
- se rendre à destination
- une fois sur place
- avant de rentrer
- après votre retour

Comment avoir son passeport vert ?

Chaque acteur touristique pourra signer une charte afin de s'engager dans un développement durable de son territoire ou des activités des adhérents au Passeport vert.

Ainsi, il intègrera le Comité de pilotage du Passeport vert en Loire-Atlantique et participera à l'évaluation des actions et à la construction et la mise en oeuvre de nouvelles actions.

Important : la charte du Passeport vert s'appuie sur des démarches et des labels déjà existants.

Pour être répertorié dans les offres du Passeport vert, il faudra obtenir un label qualifié reconnu par l'Etat (Qualité Tourisme) et/ou un label écologique (Clef Verte, Eco-label européen, Green Globe), une certification (ISO 14001, ISO 26000) et bien sûr avoir signé la charte de confiance.

Accueil, hébergement, économies d'énergie et promotion des circuits courts sont les éléments essentiels du Passeport vert mais également créer du lien entre les structures touristiques pour innover dans les produits et les pratiques de travail.