Version imprimableEnvoyer à un ami
Culture

Un panier culture à Nantes sur le modèle des AMAP

13/01/2012 | Stéphanie Lechêne
Et si en plus des choux, carottes, pain et oeufs fermiers, vous achetiez un panier culture ? POL, musicien nantais, est l'un des porteurs du projet Panier culture et nous explique le concept. L'association AP3C (association de préfiguration d'un circuit court de la culture à Nantes) a été créée en septembre 2011 avec pour objectif de rapprocher les artistes locaux et les citoyens sur Nantes et sa périphérie. 

Un projet né de la coopération culturelle locale...
Il y a deux ans, un collectif s'interroge sur les pratiques d'entraide entre les artistes et comment ils peuvent mutualiser leurs ressources. Souvent précaires, ces musiciens, comédiens, dessinateurs, écrivains et autres artistes locaux cherchent le moyen de s'entraider en s'appuyant sur la force de leurs réseaux. Epaulés par les associations nantaises Trempolino et Les Ecossolies, le panier culture émerge sur le modèle des AMAP.
"C'est une aventure humaine et artistique qui permet de faire émerger de la coopération. Entre les artistes, des liens se sont tissés dans la durée."

…mais qui compte aussi sur ses contributeurs
"Nous nous sommes inspirés d'AMACCA (Association pour le maintien des alternatives en matière de culture et de création artistique) basée à La Ciotat (13) qui propose une interaction forte entre le citoyen et les artistes. Seule différence que nous ne souhaitions pas développer nous à Nantes, c'est le micro-mécénat qui finance AMACCA. Ce sont les citoyens qui financent le projet. Cela nécessite donc une contrepartie". Evidemment, le modèle des AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) dont s'inspire aussi AMACCA a aussi fait partie de notre démarche.

Avec le panier culture, "nous sommes dans une économie plurielle" où le citoyen est aussi un contributeur."

Comment ça marche ?
Nous avons besoin de 50 adhérents pour démarrer le projet d'ici la fin du mois… Le contrat sera annuel à raison de 4 paniers à 60 € chacun soit 240 € (encaissement en 4 fois à la remise de chaque panier, possibilité d'achat en binôme).

Cet argent va servir et à rémunérer justement les artistes. Les coûts de fonctionnement seront couverts par les adhésions (5 €).

Une aide financière de Nantes métropole a été accordée pour la phase d'amorçage du projet.

"Ces adhérents, nous les souhaitons investis, pas seulement consommateurs mais aussi contributeurs. D'ailleurs, bien que le 1er panier soit déjà composé, les 3 suivants seront à co-construire."

Toute personne de la grande périphérie nantaise peut bénéficier du panier culture.



Que trouvera-t-on dans le 1er panier culture ?
- 1 CD de Momo
- 2 places de concert pour Momo
- 1 BD des éditions Vie de Cocagne, en cours de production
- la participation à une performance créative : les plasticiennes de la Luna, La Conserverie et le musicien POL s'associent pour mettre en coopération les disciplines suivantes : architecture éphémère, dessin, mise en mouvement et musique. Les contributeurs seront invités à être acteur de la performance encadrée par les artistes. La performance comprendra un temps de goûter coloré selon le thème "vert-galante" où chaque contributeur et un accompagnateur sera invité à venir avec un mets de couleur verte.

Pour résumer, nous avons souhaité que les paniers soient composés de :
- quelque chose à toucher (CD, BD, livre, etc.)
- quelque chose à diffuser (spectacle, expo, installation, projection, etc.)
- quelque chose à partager (co-création artistique)

Pour le moment, 18 adhérents ont répondu présents, il en faut 50 pour que le projet démarre !
 

Commentaires des consommateurs :

Portrait de Stéphanie Lechêne

Stéphanie Lechêne

Commentaire laissé le 18/09/2012
Un premier panier a été distribué en mars et un second va bientôt être livré. L'association cherche toujours des adhérents mais également des contributeurs : musiciens, dessinateurs, photographes, etc.