Version imprimableEnvoyer à un ami
Déchets

Un nouveau composteur collectif à Rezé

24/03/2011 | Estelle Labarthe
inauguration composteur collectif la barbonnerie
1, 2, 3 et 4… les composteurs collectifs fleurissent à Rezé ! Après celui de la Maison radieuse-Le Corbusier, puis celui de Trentemoult, en voilà un nouveau en projet à la Haute-île et un autre tout neuf qui vient d'ouvrir dans le quartier de Pont Rousseau (côté Sèvre, site de la Barbonnerie).Lire notre [nodepicker==node/3533==Se%20mettre%20au%20compostage%20%3A%20les%20techniques%20et%20infos%20pratiques==dossier%20complet%20sur%20le%20compostage] 

Un composteur collectif c'est pratique quand on veut se mettre au compostage et qu'on ne sait pas trop comment démarrer tout seul dans son jardin. C'est pratique aussi quand on habite en appartement ! Bref, c'est un outil utile et convivial pour développer la pratique du compostage, quartier par quartier,  chez les particuliers, qu'ils habitent en collectif ou en maison individuelle.

Pour ce nouveau composteur à Rezé, c'est un groupe d'une douzaine d'habitants qui a porté le projet, accompagné par l'association Compostri.
Une convention entre la mairie, l'association et les habitants permet de poser les cadres de l'occupation de l'espace public et de la gestion du site. Compostri fournit et installe le composteur collectif (et en reste le propriétaire), fabriqué par l'atelier "bois" du chantier d'insertion nantais ATAO.

Ce nouveau composteur collectif, comme tous ceux installés jusque-là dans Nantes Métropole par l'association Compostri, a donc vocation à recevoir, chaque samedi entre 11h et 12h, les déchets organiques et donc putrescibles des habitants du quartier. Des habitants volontaires assurent à tour de rôle chaque semaine leur permanence pour ouvrir le composteur (fermé le reste de la semaine) et accueillir les habitants "composteurs", qui viennent vider leur seau, dans lequel ils ont accumulé au fil de la semaine les déchets ainsi détournés de la poubelle !

Si le projet a été porté par un petit groupe de personnes, le composteur s'adresse évidemment à tous ceux que cela pourra intéresser maintenant.
Situé en bord de Sèvre, tout près de l'air de jeux pour enfants de la Barbonnerie, dans un quartier où les maisons côtoient les immeubles, le site de compostage sera un excellent tremplin aussi pour les rencontres, les échanges et tout ce qu'il peut y avoir de convivial à instaurer autour de ce RDV du samedi !

Durant les premières semaines de fonctionnement, des bénévoles de l'association Compostri seront présents les samedis pour donner des conseils aux débutants composteurs (qu'est ce qui va dans le compost ? qu'est ce qui n'y va pas ? comment ça marche le compost ? qu'est ce q'on fait avec le compost ?). Ensuite, logiquement, tout le monde est autonome !

Rappelons que au sein d'un foyer qui ne composte pas, la poubelle contient 30% de matières pouvant être transformées en compost (marc de café, épluchures, restes de repas…). C'est ça de moins dans le volume des déchets acheminés à l'usine de traitement des déchets Valoréna pour y être brûlés !

Voir la vidéo sur le fonctionnement de l'usine Valoréna

Inversement c'est ça de plus comme terreau (une fois le compost transformé en humus) pour le jardin ou pour les fleurs et les tomates sur le balcon !

Et pour ceux qui veulent composter mais n'ont rien à planter par la suite, la permanence du samedi matin autour du composteur sera l'occasion de mettre en place une formule de troc du type : compost contre salade ou radis !!!!

Si un projet de ce type vous intéresse pour votre quartier, vous pouvez contacter l'association Compostri.

Sachez également que Nantes Métropole de son coté, depuis le mois de juillet 2010, subventionne à hauteur de 20 euros les particuliers pour l'achat d'un composteur individuel.