En savoir plus

Terre Wäar
2, rue Lebrun
44000 Nantes


Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h.
Les mercredi et samedi de 13h à 19h.

Mail : terre.waar@facebook.com

Version imprimableEnvoyer à un ami
Nouvelle boutique

Terre Wäar, boutique éthique et culturelle

23/01/2013 | Stéphanie Lechêne
Une toute nouvelle boutique vient d'ouvrir à deux pas de la rue Maréchal Joffre à Nantes. En face du Violon Dingue et à côté de La Maison Café, Terre Wäar invite les curieux à découvrir un artisanat éthique et métissé. 

Vêtements, déco, accessoires, cosmétiques, encens, café… Chaque article a été choisi par Mary qui sélectionne avec soin ses fournisseurs. Tous n'ont pas la labellisation commerce équitable ou issus de l'Agriculture Biologique, mais ils ont en commun un savoir-faire artisanal.

1er critère de sélection : le fait-main
. Tout est artisanal : les bijoux de KhùMBhäkà, les créations issues du recyclage de pneus d'Ainsi Futile, les jolis sarouels pour enfants de la nantaise Nina Robin, les lampes en tissus d'Aurélie Jarnet, et bien d'autres créations que l'on vous laisse découvrir.

L'Afrique, avec le Sénégal notamment, est fortement présente dans le magasin. Et ce n'est pas son mari sénégalais qui vous dira le contraire : ce cuisinier d'origine est aussi investi dans le projet.








Mary explique que ce sont les valeurs des créateurs qui réunissent les articles : "je les connais tous, je sais comment c'est fait, d'où ça vient."

A côté de la boutique, un espace accueillera selon les envies et les périodes des expos, des soirées musicales, la diffusion de films africains, des contes pour enfants, ou servira de salon de thé pour papoter. Un lieu qui se veut chaleureux et vivant.

Nantes : terre d'accueil
Mary est nantaise d'adoption. Née à Paris, elle passe une dizaine d'années à Marseille comme chargée de clientèle. Suite à un licenciement économique, elle profite de cette période pour se lancer, avec son mari, dans un projet qui lui tient à coeur depuis bien longtemps : une boutique éthique et culturelle. Avec bien sûr des produits sénégalais, emprunts de son séjour africain en 1996.

Mais pas question de s'installer à Marseille. "Ce n'était pas la ville pour ça et puis nous avions envie de partir. Nantes nous a semblé une ville idéale pour accueillir ce type de projet avec son réseau associatif important et de nombreux créateurs engagés".

"Le projet a été monté en un an. Nous avons trouvé ce lieu près de la rue Maréchal Joffre que nous avons entièrement refait. Nous avons ouvert en novembre 1012, quelques jours avant d'être présent sur l'Autre Marché, tout le mois de décembre."

Plus qu'une boutique, Terre Wäar a la volonté d'être un lieu de rencontre, une ouverture culturelle. "Je souhaite que tous les sens soient en éveil : la vue, le toucher, l'odorat, le goût ! Nous avons pleins de projets pour ce lieu ! Tout le monde est invité à le découvrir : public et créateurs locaux !"