Version imprimableEnvoyer à un ami
Réemploi

Succès pour la braderie du réemploi dimanche au MIN de Nantes

11/06/2012 | Stéphanie Lechêne
Plusieurs milliers de personnes ont parcouru la trentaine de stands abrités dans le MIN de Nantes pour une braderie spéciale réemploi et un vide-grenier des acteurs de l'Economie sociale et solidaire. Rencontre avec Raphaëlle Gouédard, chargée de communication aux Ecossolies. 

"L'idée de cette journée vient en partie du Relais Atlantique. Chaque année, depuis 1996, ils organisent une grande braderie à Saint-Herblain. Le lieu devenant trop étroit, ils nous ont proposé pour cette édition de nous associer et de voir plus grand !

Nous avons donc sollicité les acteurs du réemploi et de l'économie sociale et solidaire. 33 ont répondu présent : 16 sur le vide grenier (acteurs de l'ESS) et 17 sur le réemploi (ressourceries, écocyleries, structures issues de l'insertion par l'activité économique et créateurs).

Le Relais a été une vraie locomotive pour nous : ils ont leur public fidèle. A 8h45, les habitués attendaient déjà l'ouverture des portes pour faire des affaires parmi les pantalons, jupes, chemises, foulards, chaussures, ceintures, vendus au kilo."


Les Ecossolies ont mis sur pied l'événement et se sont occupés de la communication. Après, chacun vient avec son identité, décore son stand à sa façon… Les stands étant payants pour les structures présentes, cela a permis de financer l'organisation et la communication gérée par les Ecossolies avec le soutien financier de d'ADEME, Nantes Métropole et le Conseil Général 44.
Le MIN a été mis à disposition gratuitement.

Les objectifs de la journée
- sensibiliser au réemploi : que les consommateurs prennent conscience que les objets peuvent avoir une deuxième vie, soit en les réutilisant pour la même chose soit en les détournant pour en faire des objets créatifs. Le but étant d'éviter que ces objets finissent à l'incinération.

- proposer une journée ouverte à tous avec des prix bas et des stands variés. "Je suis étonnée de voir à quel point le public est hétérogène : des jeunes, des personnes âgées, des familles, et toutes classes sociales confondues…".

- nous voulions que les gens achètent, que cette journée soit une fenêtre commerciale pour les acteurs et qu'ils puissent revenir les voir dans leur structure le reste de l'année.

- donner de la visibilité à des acteurs qui manquent cruellement de communication. Ici, tous sont égaux.

- permettre aux acteurs locaux du réemploi de se connaître et, pourquoi pas, de faire des projets ensemble. En impulsant une dynamique locale via ce genre d'événement nous soutenons l'économie locale.

- et enfin donner l'occasion aux acteurs présents de déstocker. Pour certains, comme le Relais Atlantique, cela répond à un vrai besoin de liquider du volume...

"Sur notre stand des Ecossolies, beaucoup de gens sont venus nous voir car ils sont intéressés par ce secteur économique. Certains pensent à une reconversion pour retrouver des valeurs dans leur travail. Cela est plutôt valorisant mais attention c'est encore une économie peu développée et il n'y as pas de "place" pour tout le monde."


Vous avez manqué l'événement ? Pas de panique, voici la liste des acteurs présents que vous pouvez retrouver dans leurs structures :

- Le Relais Atlantique : vêtements
- Trocantons, L’atelier du Retz-Emploi, Retz’Agir, ATAO, Alis 44 : ressourceries et structures d’insertion par l’activité économique pour dénicher des ordinateurs, de la déco, etc.
- Transformeurs, Kenja, Re-act, les Marchands de sable, la dec’ART-ge : les artistes qui créent à partir d'objets de récup
- Zanaka, Lire c’est Partir, la Pep’s, TAKAPRES, Madagascar Solidev, Le Sel Nantais, Ingalan, Les Arts Terriens : déstockage
- Les Marchands de sable, Cré’alters, Ecorev, Humus 44, E-cosystems pour les animations
- Le Monde des Barons Perchés et Ghetto Art pour la restauration
 
On souhaite vivement retrouver ces acteurs et encore plus pour une prochaine édition en 2013...
Retour sur l'événement en images :