Version imprimableEnvoyer à un ami
Tourisme

Nantes Camping : 1er camping écolabellisé en Loire-Atlantique

01/08/2012 | Stéphanie Lechêne
Depuis le 11 juillet 2011 on ne dit plus Camping du Petit Port mais Nantes Camping, toujours géré par Nantes Gestion Equipement. Le camping nantais, situé près des facs, a été entièrement réaménagé pour en faire une structure à vocation touristique qui accueille cyclotouristes, amateurs de toiles de tente et de caravaning ainsi que les camping-car et une large offre de locations. Un camping qui affiche un côté nature avec ses 8,5 hectares de verdure, forêt et espèces d'arbres variées pour offrir un séjour au calme bien qu'à 10 minutes en tramway du centre-ville. Nous avons rencontré Luc Bonnaud directeur de Nantes Camping, qui nous explique la démarche environnementale du camping validée par l'obtention en mai dernier de l'écolabel européen. 
Voir la vidéo

Le camping a été créé dans les années 70 le long de la vallée du Cens par la Ville de Nantes. Il est repris en gestion par Nantes Gestion Equipement en 1992, en délégation de service public. En 2010, le gestionnaire investit 4,5 millions d'euros pour faire de Nantes Camping une réponse à la forte demande des touristes en matière d'hôtellerie de plein air mais avec un positionnement haut de gamme.

Un 5 étoiles sans piscine ?
Il suffit aux clients de traverser la route et de bénéficier gratuitement de la piscine du Petit Port. Luc Bonnaud ne se voyait pas construire une piscine juste pour les campeurs alors que c'est un coût conséquent pour l'entretien et un gouffre écologique en matière de consommation d'eau.
Les 5 étoiles du camping reposent sur des critères liés à la taille des emplacements, aux blocs sanitaires mais aussi à l'intégration paysagère. Pas d'animations tournoi de pétanque ou de tennis de table, on vient dans ce camping pour sa tranquillité et son cadre naturel.

L'écolabel européen
En 2010, pour aller dans le sens de la démarche qualité initiée par NGE, Luc Bonnaud et son équipe s'engagent dans la démarche d'écolabellisation.

Un lourd dossier administratif qui repose sur l'obtention de 30 critères obligatoires à respecter en matière d'économies d'eau, d'énergie, de gestion des déchets et de sensibilisation au développement durable.

Puis, en fonction du type de structure, il faut obtenir un nombre de points optionnels. "Nous devions obtenir 27 points optionnels qu'on a choisi sur une liste de 60 points. Nous en avons obtenu 43 ! Mais ça ne s'arrête pas là, l'un des objectifs à remplir est de définir un plan d'actions sur 2 ans. C'est bien d'avoir l'écolabel européen à l'instant T mais il faut sans cesse s'améliorer".

Un challenge pour le 1er camping écolabellisé de Loire-Atlantique qui attend sa certification Camping Qualité et souhaite obtenir le label Tourisme et Handicap. "Un 5 étoiles écolabellisé et certifié Camping Qualité, il n'y en a pas encore en France, nous serons fixés fin Août…".

Investir aujourd'hui pour anticiper la loi
Bien des critères dans l'attribution de l'écolabel européen ne sont pas forcément visibles par le public et ne jouent pas dans l'attractivité du camping. On ne voit pas par exemple la pose de mousseurs sur les robinets, la récupération d'eau de pluie ou le compostage,  mais ces investissements, bien que coûteux, permettent d'anticiper des futures réglementations qui imposeront cette démarche à toutes les structures d'hôtellerie de plein air dans quelques années.

Et Luc Bonnaud compte bien tirer vers le haut ses sous-traitants mais aussi ses partenaires, notamment le restaurant, actuellement en gérance qu'il aimerait voir également faire des efforts en matière d'approvisionnement en produits locaux et/ou bio. Une plue-value, cette fois, bien visible par les consommateurs.

Sensibiliser le public à la démarche environnementale
Luc Bonnaud a travaillé pendant 18 ans en tant que gérant dans des campings de bord de mer ou en zone rurale. C'est la première fois qu'il participe à la création d'une structure avec Nantes Camping, et il voit aujourd'hui le fruit de son travail récompensé : une fréquentation en hausse, et des économies d'eau et d'énergies notables. Une fierté qui le pousse à améliorer la démarche environnementale du camping notamment avec la création d'un arboretum pour l'année prochaine. "Les enfants repartiront en connaissant les espèces d'arbres présentes dans le camping".

"Nous avons pu mettre en place beaucoup de solutions techniques pour économiser l'eau ou l'énergie mais pour les déchets, c'est l'humain qui doit se responsabiliser. Nous mettons à disposition les sacs bleus et jaunes distribués par Nantes Métropole mais il faut aussi de la sensibilisation pour expliquer aux campeurs l'importance de bien trier ses déchets."

Tarifs et services

Forfait emplacement 2 personnes + tente ou caravane + voiture + électricité : 35,90 €/nuit en haute saison.
Taxe de séjour  : 0,35 € par jour et par personne de plus de 13 ans.

Locations :
De 348 € la semaine en haute saison pour une tente 4 personnes à 888 € le cottage ou le chalet 6 à 8 personnes.

Location de vélo sur place.
Accès gratuit à la piscine du Petit Port (à 100 m).
Tarifs préférentiels pour la patinoire (location de patins offerte) et l'aqua bien-être (19 € eu lieu de 24 € le parcours).