Version imprimableEnvoyer à un ami
Informatique

Les logiciels libres : pourquoi et comment les utiliser ?

28/10/2011 | Stéphanie Lechêne

Que sont les logiciels libres ? A qui s'adressent t-il ? Et pour quoi faire ? Où les trouve t-on ? En quoi sont-ils plus responsables que d'autres logiciels ? C'est pour répondre à ces questions que Consommer responsable a rencontré Jean-Michel Boulet, formateur spécialisé en logiciels libres pour la société 2I2L.
 

Pourquoi dit-on d'un logiciel qu'il est libre ?
Un logiciel est libre quand il a une licence qui le protège; c'est cette dernière qui est dite libre. Le code source du logiciel peut alors être étudié, modifié, dupliqué par d'autres personnes que son créateur.


C'est tout d'abord une approche juridique. La licence libre la plus connue est la GPL qui date de 1989.
Mais attention même si le logiciel est libre, cela n'empêche pas son auteur d'avoir des droits sur sa licence.

Donc un logiciel est libre si on trouve un copyright avec les noms des auteurs, une licence type GPL qui l'accompagne, et les sources du code informatique.

Le logiciel libre est l'opposé d'un logiciel propriétaire qui lui, est protégé par une licence qui lui est propre et qui ne cherche pas à être compatible avec d'autres. Du coup, on se retrouve avec autant de licences propriétaires que de logiciels propriétaires.
Quelques exemples : Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Internet Explorer, MSN, Photoshop, etc.

Autre différence, le logiciel propriétaire vend un produit et donc met en œuvre une stratégie marketing pour le vendre. Le logiciel libre vend un service, d'où un plus grand espace de liberté mais aussi moins de publicité et donc moins d'impacts sur le consommateur…

L'origine même du logiciel informatique repose sur l'échange de savoir. Si il n'y a pas de partage il n'y a pas d'avancée technologique possible. Le milieu universitaire est un bon exemple : il faut pouvoir échanger entre les professeurs, les chercheurs, les étudiants. Un modèle renfermé sur lui-même n'aurait aucun avenir. C'est pourquoi Arpanet (l'ancêtre d'internet financé par les militaires) fut un projet mort-né. Le projet initial manquait d'ouverture.

Un logiciel libre est-il gratuit ?

Non, il n'est pas gratuit, il est redistribuable gratuitement lorsqu'il a été payé.

Les avantages des logiciels libres
Avec le libre "on n'est jamais l'imitation de ce que l'on apprend". Les logiciels libres permettent le partage de savoir mais aussi la construction de biens communs. Le logiciel devient un bien commun qui du coup contribue à une économie locale donc responsable. Il y a une relation directe entre le producteur (l'auteur du logiciel) et le consommateur (l'utilisateur du logiciel). Et, plus besoin de marketing, le logiciel libre est un outil de bien commun !

Autre avantage du libre : les formats de fichiers générés sont ouverts, vous pourrez alors conserver dos données sans stress !

Socialement, cela permet à des associations type Alis 44 ou la SNALIS à Saint-Nazaire de vendre à petit prix des ordinateurs performants et équipés en logiciels libres auprès d'un public défavorisé.

Et aussi des avantages environnementaux : allongement de la durée de vie du matériel, recyclage des machines, maitrise des consommation d'énergie, etc.

Comment bien utiliser un logiciel libre ?
Pour les télécharger, allez directement sur le site de l'auteur pour le respect du droit d'auteur mais aussi par sécurité pour être sur que personne n'a changé le code. Vous trouverez les liens directs sur le site de Framasoft.

Pourquoi le logiciel libre est peu connu ?
Tous les jours, nous utilisons tous des logiciels libres mais sans le savoir. C'est pour cela que les logiciels libres sont méconnus du grand public : il faut en connaître l'existence. JMB ajoute "qu'il est difficile d'aller vers quelque chose qu'on ne connait pas". Il faut donc aller chercher l'information ! Première étape : aller sur le site internet de Framasoft (http://www.framasoft.net/) qui récence 1500 logiciels libres classés par thématiques.

Il faut savoir que les entreprises et les collectivités utilisent du logiciel libre parce que nous, particuliers, utilisons du logiciel libre. Donc plus le particulier utilisera des logiciels libres, plus les professionnels suivront.

Et le piratage lui fait du mal ! Vous pensiez peut-être narguer les entreprises éditrices de logiciels propriétaire en piratant leurs logiciels ? Sachez que vous participez malgré tout à développer ces logiciels. D'ailleurs comme le dit JMB, le piratage est une "technique marketing : il n'y a pas plus inquiète qu'une société de jeux vidéos qui ne se voit pas piratée". Si un jeu n'est pas piraté, personne n'en parle et personne ne joue avec !

Pour les logiciels propriétaire piratés, vous passerez un temps fou à apprendre son fonctionnement et tous les formats de fichier issus de vos différents travaux ne seront pas compatibles avec d'autres logiciels mais existeront sur votre ordinateur pendant des années.

Un logiciel libre est-il réservé aux personnes ayant un bon niveau d'informatique ?
Non, il est accessible pour tous. Il suffit de faire la démarche !

Est-ce que je peux tout faire comme avec des logiciels propriétaires ?
Oui, on peut tout faire mais ça demande un peu plus de savoir et de curiosité.

Est-ce que je dois changer mon ordinateur si je veux installer un système d'exploitation libre (à la place de mon windows ou Mac)?
Non au contraire, un ordinateur d'occasion fera l'affaire.

Je ne veux pas changer mon système d'exploitation, est ce que je peux utiliser des logiciels libres sous windows ou sous Mac ?
oui, vous le faites déjà sans le savoir.

Les logiciels libres les plus connus :
Traitement de texte (equivalent Word): OpenOffice.org ou Libreoffice.org
Tableur (équivalent excel): OpenOffice.org ou Libreoffice.org
Powerpoint : LibreOffice Presentation
Navigateur internet (équivalent Internet Explorer ): Firefox
Mail (equivalent Outlook) : Thunderbird
Lecteur video (equivalent Windows Media Player) : VLC
Retouche image (équivalent Photoshop) : Gimp
Pao (Quarkexpress) : Scribus (seul logiciel à rendre des pdf normés pour l'impression)
Montage vidéo (Movie Maker, IMovie): KDEnlive, Cinelerra
Travailler le son : Audacity
Pour les enfants : Gcompris (éducatif pour les enfants), Childsplay
Astronomie : Stellarium

Liens utiles :
Site internet de Framasoft

Liste des GUL (Groupes d'utilisateurs Linux) et GULL (groupes d'utilisateurs de Logiciels Libres) dans la région :
Loire-Atlantique
- Linux-Nantes: LUG nantais (membre associé de l'AFUL et d'APRIL).
- CERIO: Le club est situé dans la Région des Pays de Loire, en périphérie de Nantes à ORVAULT. Grâce à la Ville d'Orvault, le CERIO a pu disposer immédiatement de deux grandes salles pour y exercer ses activités.
- GULLL: L'association est basée à Châteaubriant et son but principal est l'entre-aide entre les utilisateurs, le partage des connaissances, la diffusion de nouvelles du monde du libre,l'organisation d'ateliers thématiques.
- LiLoLiPo: Linux et les Logiciels Libres à Pont-Château. L'association a pour but de faire découvrir Linux et les Logiciels Libres au grand public, et d'organiser des manifestations sur ces thèmes.
- Le N@utile (Noyau d'Aide a l'Usage, la Transmission et l'Installation des Logiciels libres sur l'Estuaire). LUG de la région de Saint Nazaire, de la presqu'ile Guérandaise et du Pays de Retz

Mayenne
MayLUG: LUG de la Mayenne.

Sarthe
LinuX Maine: LUG de la région du Mans (72) (membre associé de l'AFUL)

Vendée
HERLUG: Association des utilisateurs linux de l'Ile de Noirmoutier : Centre Social Grain de Sel 16-18, rue de la poste 85330 Noirmoutier en l'Ile. Vous pouvez les contacter à herlug@free.fr

Vous pouvez trouver des formations gratuites dans les Centres socio-culturels ou les Maisons de quartier de votre ville.

Le mot de la fin
Les logiciels libres sont de plus en plus utilisés; c'est encore une vague de fond distancée par le marketing des logiciels propriétaires. Il faut environ 25 ans pour changer les habitudes des particuliers, le temps aux logiciels libres de rentrer dans les habitudes des consommateurs et de devenir indispensables.