En savoir plus

Dossier de presse

 

Mail : transitionpositive@gmail.com

Tél. : 06 86 55 25 33

Version imprimableEnvoyer à un ami

Les Goupils des Villes

19/06/2014 | Isabelle Portea...

Dans le cadre du concours "Transition positive", une équipe de 3 étudiantes a imaginé le projet Les Goupils des Villes, à la conqûete de l'espace public et des endroits délaissés.

 

Partant du constat que de nombreux espaces non cultivés, non exploités sont délaissés dans la ville de Nantes, les 3 étudiantes ont souhaité lancer une dynamique collective autour du jardin partagé, créateur de lien social intergénérationnel et moyen d'agir en citoyen éco-responsable. Après un état des lieux des espaces abandonnés, leur choix se porte sur la cour centrale de la mairie. De nombreuses écoles gravitent autour dans le quartier. Quoi de plus naturel d'imaginer un jardin partagé où les enfants des écoles seraient les acteurs ! Ce sont les citoyens de demain après tout.

 

Voir la vidéo

 

Avec la participation de l'école Léon Blum, classe de CP

 

Les objectifs sont de sensibiliser les enfants au concept de jardin partagé et de valoriser les bonnes pratiques liées au jardinage. Avec le concours du collectif Les Idéelles, elles interviennent après accord de la directrice de l'école Léon Blum auprès des élèves de CP.

 

Les actions proposées sont des ateliers qui laissent exprimer les enfants sur ce qu'est un jardin partagé et leur connaissance sur le jardinage et ses composants.

 

Jardiner, un jeu d'enfants !

Tel est le slogan diffusé par l'équipe du projet. Pour donner suite à l'action de sensibilisation, elle souhaite faire participer les élèves à la vie du jardin partagé imaginé dans l'enceinte de la mairie. Avec le soutien de la directrice, le dossier est maintenant entre les mains de la municipalité. Une campagne d'affichage est lancée sur les réseaux Nantes Métropole gérés par Abri-Services partenaire de Transition Positive, du 16 au 30 juin.

 

Nos jardiniers sont prêts ! Voici un projet qui se concrétise par une action locale.

 

Les Goupils des Villes entendent étendre leurs actions de sensibilisation et encourager d'autres initiatives avec les écoles nantaises.