Dans la même thématique

Acteurs liés

En savoir plus

L'Epicier d'Art
4 rue Paré
44 000 NANTES

Ouverture du mercredi au samedi de 09h à 20h.

Tél : 06 87 14 64 12

Site internet de L'épicier d'art

Version imprimableEnvoyer à un ami
Art

L'Epicier d'art de nouveau à Nantes

13/01/2011 | Estelle Labarthe
Fermé en 2008, l'Epicier d'Art vient d'ouvrir à nouveau une boutique à Nantes, à quelques mètres de l'ancienne. L'envie est la même : donner une chance à tous les artistes peintres, hors du circuit élitiste des galeries d'art. L'idée toujours aussi séduisante : vendre leurs toiles à tout petit prix : de 10 à 150 € !  
Voir la vidéo

10, 15, 25 €…on n'a peine à y croire ! Ce sont pourtant les prix pratiqués chez l'Epicier d'art. ça n'a rien d'une braderie ; l'Epicier d'art donne sa chance à des artistes qui, sans cela, ont du mal à être vus, en leur offrant un lieu d'exposition où chacun s'accorde le droit d'entrer. Cela revient à donner sa chance à tout le monde !

A l'artiste qui, de ce fait, se trouve en situation de vendre ; et à l'amateur, qui lui se trouve aussi en position de découvrir, d'apprécier et d'acheter, quelle que soit l'expérience et l'expertise de son regard. Un lieu qui met tout le monde à l'aise dans son rapport à la création artistique. Et si l'on en juge par le monde qui chaque jour transforme la boutique en véritable ruche, l'Epicier d'art attire, excite la curiosité et plaît !

De l'art… ou du cochon !?
Légumes, viande, sculptures ou toiles, finalement les modèles type "circuits courts" essaiment et l'on retrouve, au delà du secteur de l'alimentation, l'aspiration à ne pas se laisser déposséder de sa "production", à contourner les marchés établis, à en démocratiser l'accès et ne pas éternellement laisser certains garder le contrôle. Emerge, en outre, de cette dynamique, toujours l'envie d'instaurer du lien, faire que les uns et les autres se connaissent.

Les agriculteurs tiennent de plus en plus à rencontrer leurs consommateurs. Chez l'Epicier d'art, c'est la même chose. Même si ce n'est pas la vocation première de la boutique, c'est un lieu où les artistes se croisent, échanges, amorcent des projets et où, au hasard d'un léchage de mur (selon l'expression consacrée du créateur Claude Savinel), le public côtoie les artistes.

Enfin, pour finir de colorer la palette, les épiciers Claude Savinel et Rodolphe Chupin, jouent leur rôle à merveille : ils accueillent, ils  interpellent…ils fabriquent l'ambiance propre au lieu.

 

Lire l'article de Terristoires sur l'Epicier d'art