Version imprimableEnvoyer à un ami
Tourisme

Le tourisme solidaire vu par Ousmane Diallo

29/09/2010 | Estelle Labarthe
Les partisans du tourisme solidaire font le pari que nous sommes nombreux maintenant à attendre de la découverte d'un pays qu'elle nous mette en prise avec sa réalité et surtout qu'elle nous offre l'opportunité de rencontres.
Voir la vidéo

Bien sûr, personne n'est dupe des restaurants à touristes, des quartiers aseptisés et des sentiers trop fléchés où l'européen retrouve sans même s'en rendre compte des repères familiers. Mais comment en sortir, comment faire, comment jauger, en tant que touriste de l'authenticité de ce qui nous est donné à voir et à comprendre ?

Les associations du tourisme solidaire s'appuient sur des organisations existantes dans les villages : associations de producteurs paysans par exemple et tissent avec elles les partenariats nécessaires pour mettre en place de véritables référents. Avec eux, ils conçoivent  des séjours chez l'habitant, permettant aux voyageurs de partager la vie d'une famille, ses travaux journaliers (pêche, soins du bétail, culture dans les champs..) ou quelques moments forts de la vie (fêtes, etc.)

Sur place, l'argent reçu en échange de ce tourisme permet de financer le développement des villages et de ses installations puis la scolarité ou les soins.
Ne pas confondre voyager solidaire avec l'humanitaire : ce n'est pas aller donner de l'aide dans un village, c'est redonner ses lettres de noblesse à la curiosité qui nous pousse à aller découvrir des pays, prendre conscience de la responsabilité que l'on a en tant que touriste, c'est concevoir son voyage à hauteur d'hommes.

 

Commentaires des consommateurs :

Portrait de LEBOT Jeanne-Marie

LEBOT Jeanne-Marie

Commentaire laissé le 07/11/2010
Bravo Ousmane toujours aussi simple et convaincant dans tes explications. Amitiés