En savoir plus

Atelier du Retz Emploi
Boutique de Sainte-Pazanne
28, rue de Bel-Air
44680 Sainte-Pazanne

Tél : 02 40 65 89 09 / 06 43 68 38 00

Boutique du Pellerin
18, rue du Dr Gilbert Sourdille
44640 Le Pellerin

Tél : 06 43 68 38 00
Mail : atelierduretzemploi@orange.fr

Version imprimableEnvoyer à un ami
Réemploi

L'Atelier du Retz Emploi donne une seconde vie à nos objets

31/01/2012 | Stéphanie Lechêne

L'association L'Atelier du Retz Emploi est une ressourcerie : elle collecte des objets dont les gens ne veulent plus et leur donne une seconde vie en les remettant dans un circuit de consommation mais à petit prix. Halte aux clichés : un objet ne perd pas de la valeur parce qu'il est réutilisé, bien au contraire !

Rencontre avec Gildas Houssais, directeur de l'association, qui explique qu'en plus d'éviter à des objets de se retrouver en déchèterie et d'être incinérés, le réemploi favorise aussi la création d'emplois et le lien social.
 

La dimension sociale du réemploi
Gildas Houssais est directeur des deux antennes de l'Atelier du Retz Emploi situées dans le Pays de retz, au Pellerin et à Sainte-Pazanne.
L'Atelier du Retz Emploi est une association, créée en 2006 mais deux années en amont ont été nécessaires pour voir naitre la première boutique.


Gildas a une formation de paysagiste puis a passé 20 ans comme éducateur technique à Nantes. Toute son enfance, il voit son père, féru de bricolage, récupérer des objets, les réparer ou les détourner pour leur donner une seconde vie.
Gildas va plus loin en souhaitant créer une structure pour exploiter le potentiel des déchets jetés chaque jour mais aussi pour créer de l'emploi et du lien social. La récupération permet également d'éviter à nos déchets d'être incinérés.

Le magasin de Sainte-Pazanne ouvre ses portes en septembre 2006 et depuis, il ne désemplit pas. Les gens viennent de plus en plus loin pour y dénicher des objets de seconde main à petit prix. On y vient aussi juste pour discuter ou prendre un café. La porte est ouverte à tous : "On essaie d'être une boutique traditionnelle. On veut être ouvert à tout public et surtout pas un ghetto, un truc pour les pauvres ou il faudrait donner sa fiche d'impôt."

Bénéficiant de pas ou peu de communication, les bonnes adresses de l'Atelier du retz Emploi se transmettent de bouche à oreille et on devient vite accro à venir fouiner dans les trésors de la récupération…

En 2009, l'équipe municipale du Pellerin sollicite l'association pour ouvrir un magasin dans sa commune. Le magasin est un peu plus petit mais présente la même offre.

Comment ça marche ?
L'Atelier du Retz Emploi récupère des objets à votre domicile ou par apport volontaire. Il n'est pas encore possible de se fournir dans les déchèteries de Nantes Métropole mais la discussion est en cours...

La récupération à domicile est gratuite à condition que les objets soient récupérables, on vous facturera le déplacement si trop de choses sont à mettre en déchèterie. La zone d'intervention est d'environ 30 km.

Il existe aussi un service de livraison à prix modique. Gildas remarque qu'il y a de plus en plus un aspect militant dans le fait de donner et donc de ne plus mettre tout en déchèterie. Un petit geste pour la planète qui fait du bien à tous et au porte-monnaie.

A l'arrivée, les objets sont pesés, répertoriés et disposés par catégories dans les magasins.

"En 2011, nous avons récupéré 150 tonnes d'objets et on revend environ une tonne par semaine. Nous avons vu passer 17 000 personnes dans nos boutiques !" Un chiffre impressionnant… La boutique du Pellerin a doublé son chiffre d'affaire en un an ce qui permet d'avoir 6 permanents à temps plein (dont une partie en contrats aidés) grâce à un autofinancement qui vient du produit des ventes.

Le personnel est formé aux différents postes de l'association : vente, collecte, etc.

Que trouve-t-on à l'Atelier du Retz Emploi ?

Beaucoup de mobiliers (25 % du chiffre d'affaire), de la vaisselle, des vêtements, des articles de puériculture, des jouets, des vélos, des tableaux, des produits pour le jardin, des bibelots,..
Il n'est pas évident au départ de s'y retrouver dans ce vaste bric-à-brac mais une fois plongé dans les rayonnages, on trouve facilement des objets très utiles.

"Nous, on a commencé avec rien, on n'avait aucune idée de si ça allait fonctionner ou non. Voir qu'aujourd'hui, il y a 7 salariés, une vingtaine de bénévoles, une douzaine d'administrateurs et une vraie émulation autour du réemploi, ça donne envie de faire plus; ça m'éclate de voir que j'ai embauché des gens qui étaient loin de tout ça et qui se retrouvent acteurs et porteurs de gestes écocitoyens. C'est une vraie fierté de participer à la valorisation d'un objet : de sa collecte à sa revente."

Les prix ?

On les fixe ensemble avec l'équipe et avec notre expérience. Je fais des brocantes depuis des années et j'ai l'oeil !