En savoir plus

Animation stop au gaspillage
le 22 novembre à la Halvêque, à Nantes de 16h à 18h.

Animation charriot malin
le 22 novembre au Leclerc Pôle Sud de Basse-Goulaine de 10h à 16h.
le 24 novembre au Leclerc Atout Sud de Rezé de 10h à 16h.

Contact :

CLCV Union départementale CLCV 44
5bis, place de la Manu
44000 Nantes
Tél : 02 51 72 00 19
Mail : loire-atlantique@clcv.org

Version imprimableEnvoyer à un ami
Déchets

La CLCV alerte les citoyens sur le gaspillage alimentaire

Les bénévoles de l'Union départementale de la CLCV 44 se sont réunis en bas des immeubles du quartier Malakoff à Nantes, juste à la sortie du Lidl.
Objectif : sensibiliser les citoyens au gaspillage alimentaire, responsable de 20 kilos de déchets inutiles par personne et par an dans nos poubelles. Leur action s'inscrit dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets.
 

Le gaspillage alimentaire, c'est jeter dans sa poubelle des restes alimentaires qui auraient pu être consommés. Il arrive même souvent que des aliments soient jetés dans leur emballage d'origine; c'est le cas de 7 kilos sur les 20 kilos d'aliments jetés par ménage et par an.

On jette car on achète en trop grande quantité, on oublie des produits au fond du placard ou du réfrigérateur ou parce qu'on a eu les yeux plus  gros que le ventre à table…

La CLCV sur le terrain

La CLCV, légitimée par son action de défense et d'information des consommateurs, enchaine les animations sur le terrain à la rencontre des habitants de la métropole jusqu'au 24 novembre.

L'animation "Stop au Gaspill" propose aux passants un guide avec 12 conseils pour lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire et fait remplir un petit questionnaire sur les habitudes de consommation qui fera l'objet d'une étude.

Les enfants sont aussi sensibilisés au gaspillage grâce à un goûter Zéro déchet composé de pain et de carrés de chocolat bio.

La CLCV est présente sur les quartiers de Malakoff, du Ranzay et de la Halvêque, à la rencontre de classes sociales modestes, souvent moins informées et moins sensibilisées à la gestion des déchets et leur impact sur l'environnement et notre porte-monnaie.

Car l'argument financier est celui qui touche le plus les citoyens. Réduire ses déchets représente moins de mise en oeuvre de traitement des ordures ménagères par les collectivités et une taxe réduite sur le long terme.

Des chiffres sur le gaspillage

Saviez-vous qu'1/3 de la nourriture produite dans le monde finit à la poubelle ?
Et que gaspiller de la nourriture coûte en moyenne 400 € par an et par ménage : on paie deux fois : une fois pour acheter le produit au supermarché et une seconde fois pour traiter le déchet (enfouissement ou incinération) via la taxe sur les déchets.

Alerter sur les conséquences du gaspillage alimentaire ne doit pas s'arrêter à la seule semaine européenne de réduction des déchets mais devenir un réflexe pour le consommateur. 

Voici les bons conseils de la CLCV pour éviter de gaspiller :
- Faire une liste de course
Veillez à faire une liste de course avant vos achats et de vous y tenir pour éviter de perdre inutilement de l'argent et de jeter.


- Ajuster vos courses à votre capacité de stockage
Faites attention à ne pas oublier que la capacité de stockage de votre réfrigérateur est limitée, ce qui amènerait un problème de conservation et donc de gaspillage alimentaire.


- Etablir des menus à l’avance
Cela évite de laisser des aliments inutilisés dans le frigo.


- Préférer le marché au supermarché
Plus convivial, le marché vous permet de rencontrer les producteurs, de connaître les provenances des produits, mais aussi de vous assurer de la fraîcheur, de la qualité et de la quantité de ceux-ci.


- Faire les courses en ayant le ventre plein !
Faire vos courses votre faim assouvie vous permettra de ne pas avoir « envie » d’acheter quelque chose en plus de votre liste.


- Acheter en coupe et en vrac
Pour que vous achetiez la quantité qui vous est adaptée, préférez les produits à la coupe comme la charcuterie, le fromage,… et en vrac comme les céréales, les fruits, les légumes,… Vous ne les laisserez donc pas périr dans le fond de votre frigo et cela évite en plus le suremballage.


- Regarder les dates des produits
N'oubliez pas de regarder les dates de péremption de vos produits avant de les acheter.  Choisir des produits avec des dates de péremption courte est risqué car si vous ne gérez pas votre stock, ils finiront à la poubelle !


- "Le premier qui est entré est le premier qui sortira !"
Cette règle signifie que les aliments achetés en premiers doivent être consommés les premiers, pour ne pas dépasser leur date de péremption.


- Respecter un ordre de rangement dans le réfrigérateur
Dans la porte, disposez les œufs, les confitures, le beurre, les condiments et les jus de fruits et l’eau.
Au milieu, disposez les viandes et volailles, poissons, plats cuisinés, et produits laitiers. En bas, dans la zone du bac à légumes, placez les légumes et les fruits.


- Préférer la cuisine faite maison
Optez plutôt pour les plats faits maison : vous savez exactement ce que vous avez dans votre assiette et vous pouvez contrôler la quantité en fonction du nombre de personnes dans votre foyer.

- Repartir avec les restes au restaurant
En France, la pratique est très rare mais certains restaurants acceptent que vous repartirez avec vos restes. On souhaite que les restaurateurs multiplient cette démarche pour lutter contre le gaspillage alimentaire.



- Arrêter de jeter les restes de repas, se contenter de les accommoder !
Sur les 20 kilos d'aliments jetés par personne et par an, 13 kilos sont des restes de repas ou des aliments abîmés et non consommés ! Vous les jetez à tort alors que vous pourriez les accommoder avec des recettes. Vous éviterez, par conséquent, le gaspillage d’aliments et d’argent.

Retrouvez également la CLCV dans les supermarchés de la métropole nantaise sur une animation charriot malin. Le principe : comparer 2 charriots avec des produits identiques mais différents en terme d'emballages… Vous verrez que le prix est lui aussi bien différent !