Version imprimableEnvoyer à un ami
Habitat

Habitat partagé : visite aux Petits Moulins à Rezé

18/11/2013 | Stéphanie Lechêne

Bien qu'encore marginal en France, l'habitat partagé séduit des familles qui souhaitent "être plus que des voisins".

Chaque foyer a sa propre maison mais partage des espaces extérieurs (jardin, potager) et intérieurs (buanderie, garage, atelier, chambre d'amis, etc.).

Ne plus vivre seul, partager des espaces de vie, accéder à la propriété à moindre coût, les raisons sont différentes pour les familles. Marylène Briand, habitante de l'éco-hameau des Petits Moulins à Rezé, nous propose une visite guidée.
 

Un projet démarré en 2006
Epaulé par les associations HEN (Habitats et Energies Naturels) et L'Echo-habitant, un groupe de citoyens se mobilise pour monter un projet d'habitat partagé en Loire-Atlantique. Marylène Briand est partie prenante du projet ; veuve, elle souhaite dépasser le simple bonjour/bonsoir avec ses voisins et cohabiter avec d'autres familles.

Le parcours est semé d'embûches : il faut collaborer et faire avec les envies et les besoins de tous pour faire émerger le projet : quelles valeurs, quelle structure juridique, combien de familles, à quel endroit ? Le phénomène est encore nouveau et tout est à faire.
Le groupe se divisera alors en 3 projets d'éco-hameau différents : à Bouvron, à Nort-sur-Erdre et à Rezé.

Il faudra alors attendre un an pour que la Ville de Rezé propose un terrain pour le projet d'habitat partagé : 3900 m² à deux pas de la Trocardière à Rezé.
Seule condition imposée : qu'il y ait 50 % de logements sociaux qui puissent accueillir 6 familles.

Les travaux commencent en janvier 2011, époque où nous avions rencontré l'un des futurs habitants, Pierre-Yves Bossé.
Voir la vidéo

Voir la vidéo



Les familles ont emménagé fin 2011. La partie accession à la propriété, qui regroupe 6 familles (2 couples avec 3 enfants, 2 couples avec 2 enfants et 2 retraitées), ont chacune leur maison qui sont mitoyennes et forment ainsi un grand ensemble harmonieux et original.


Six autres familles ont bénéficié de logements sociaux juste à côté, tout aussi agréables avec terrasses ou jardins.


Les Petits Moulins dans le détail

La structure est en ossature bois, avec des murs en briques isolés en laine de chanvre. Le sol est isolé en plaques de liège.
La taille des logements est entre 80 m² et 140m². Prix moyen du m² (terrain + maison) : 3000 €

Les espaces communs : le parking voiture, le garage à vélo, l'atelier de bricolage, la buanderie, une salle commune en construction (financée dans le cadre de l'appel à projet Nantes Capitale Verte) et la chambre d'amis en cours de finalisation.

A l'extérieur, le jardin est commun ainsi que le potager. Les habitants ont fait le choix d'avoir une petite parcelle de jardin privée mais sans barrière de séparation.

Des achats ont été faits en commun comme la voiture (chacun paie ses kilomètres parcourus) et même un trampoline géant acheté dès le début des travaux "pour occuper les enfants" !

Sur le toit, des panneaux photovoltaïques ont été cofinancés et l'argent issu de la revente de l'électricité produite au réseau EDF est répartie au prorata de l'investissement fourni au départ par les habitants.

Une chaufferie bois alimente en eau chaude et en chauffage la totalité des 12 logements.

Marylène détaille avec enthousiasme les règles de vie qui régissent l'éco-hameau car les avantages sont nombreux : "vivre en habitat partagé permet de créer du lien social. On se rend des services, comme du baby-sitting, des petits travaux, on échange nos savoir-faire et on sait qu'on peut compter les uns sur les autres. Pour ma crémaillère, mes voisins ont hébergé mes amis venus d'un peu partout en France, un bel exemple de solidarité.

Le seul inconvénient est la lenteur dans les prises de décision. Tout est concerté et voté et quelques fois cela peut prendre un certain temps pour se mettre d'accord…"
Un frein qui n'a pas l'air de décevoir les habitants d'avoir fait ce choix car autant dans les habitats privés que sociaux, personne n'a encore déménagé !

Pour vous renseigner sur l'habitat partagé, vous pouvez contacter les associations L'Echo-habitants et Habitats et Energies Naturels.
Des visites sont également organisées dans les différents habitats participatifs de Nantes Métropole.

 

Commentaires des consommateurs :

Portrait de John Lenom

John Lenom

Commentaire laissé le 04/12/2013
Bonjour, Ce type de projet ne profite malheureusement pas encore assez de soutien médiatique. On commence tout doucement à en parler, mais c'est trop peu, surtout au regard des nombreux avantages. A+ John, Conseils isolation avec http://kelisol.fr