Version imprimableEnvoyer à un ami
Ecocity 2013 2/3

Former les nouvelles générations

01/10/2013 | Stéphanie Lechêne

Consommer responsable était présent à Ecocity, le 10ème sommet de la ville durable qui s'est déroulé à Nantes. Nous avons souhaité vous faire partager des initiatives citoyennes classées par thématiques. Découvrez ici des actions menées par de jeunes écocitoyens ou de moyens mis en place pour former à la gestion des villes durables.
 

Caroline Delboy a 26 ans et est co-fondatrice du mouvement Disco Soupe en France. Lire l'article sur Disco Soupe. L'équipe nantaise, soutenue par des associations locales, a réussi son pari de servir 6000 repas au Banquet des 5000, le mercredi 25 septembre.
Autre casquette : elle a monté la Senseschool, un organisme qui conçoit et organise des défis d’entreprenariat sociaux, par exemple élaborer du matériel de rééducation adapté aux personnes âges à partir d'objets recyclés.

Pour Caroline, les jeunes se mobilisent s'il y a quelque chose à apprendre, si on prend du plaisir en faisant et si le projet est concret !

Roland Gérard représente une association d'éducation à l'environnement et insiste sur l'envie de faire ensemble. Sont liés le cerveau pour faire germer l'idée, le coeur car on doit faire les choses avec envie et les mains pour concrétiser son idée.

Les FRANCAS (Fédération d'éducation populaire qui gèrent des centres de loisirs) ont intégré aux centre aérés une dimension environnementale. Les Centre A'ERE sont encadrés par une équipe d'animateurs formés aux principes de développement durable (gestion, des déchets, recyclage, économie d'eau et d'énergie, etc.)
Cela nécessite de nouer des liens avec des associations locales spécialisées pour ne pas décevoir les équipes d'animations et proposer des formations qualifiées et des intervenants compétents. 

Au CNAM des Pays de la Loire François Calvez conçoit des "serious game", des jeux vidéos conçus pour former des techniciens, par exemple l'accessibilité des espaces urbains pour les personnes handicapées. On utilise un outil ludique, le jeu, pour former à une thématique sérieuse.

Yves Herbel, chef d'établissement du lycée de La Source à Meudon est venu accompagné d'une dizaine d'élèves. Ce sont ces derniers qui l'ont inscrit à Ecocity pour montrer la mise en oeuvre d'un Agenda 21 dans leur lycée. Les jeunes Nicolas et Esther insistent notamment sur le fait qu'ils sont déjà des acteurs du développement durable et que ce n'est pas être utopiste que de mener à bien de petites actions pour préserver sa planète. Mises bout à bout, ces actions mènent vers de grandes choses…
 

Lire aussi dans notre dossier :

- La présentation d'Ecocity et la conclusion du Forum par Jean-Marc Ayrault
- Quand les citoyens se prennent en main
- La réapropriation : fer de lance des actions citoyennes