En savoir plus

Contacts Ecol'EauMur :
Tél : 06 45 67 76 06
Mail : contact@ecoleaumur.com
Site internet d'Ecol'eau Mur

Version imprimableEnvoyer à un ami
Invention

Ecol'eaumur….de l'eau plein les murs !

06/05/2011 | Estelle Labarthe
ecoleaumur
Avec ce printemps qui louche insolemment vers l'été, nos préoccupations sont déjà tournées vers le jardin. Etre responsable au jardin passe évidemment par une gestion raisonnable de l'eau. Consommer-Responsable a rencontré pour vous les auteurs d'une invention locale, tout aussi simple que mâline : Ecol'EauMur, une clôture de jardin à double fonction : occultation et récupération de l'eau de pluie ! 

A l'origine, "une question qui se posait chez moi", nous dit Fabrice Cerisier, l'un des 4 inventeurs. "La haie qui me séparait de mes voisins était très abîmée, je cherchais une solution occultante pouvant remplacer l'ancienne végétation. Et en même temps je me demandais comment je pouvais faire pour récupérer chez moi l'eau de la pluie." Voilà comment naît l'idée de fabriquer pour deux fonctions, un seul objet  : une clôture-citerne en quelque sorte.

4 personnes et 4 compétences se réunissent autour du projet :
l'un travaille dans une entreprise de fabrication de matière plastique, l'autre dans une entreprise qui fabrique des clôtures, le troisième apporte des compétences en finances et la quatrième associée complète avec une compétence juridique et une connaissance de l'univers du jardin et de l'agriculture.


En 2008 Ecol'EauMur est breveté et déposé à l'INPI. En 2010, l'invention est présentée au public.


Côté fonctionnement :
Un élément Ecol'EauMur contient jusqu'à 800 litres d'eau pour des dimensions de 2 mètres de long sur 1,80 mètre de haut et 36 cm de largeur. Imaginez un jardin de 20 mètres de long, ayant besoin d'être séparé du jardin voisin ou de la rue :  ça fait 10 éléments Ecol'EAuMur, soit 8 000 litres récupérés en une averse (il faut compter une pluviométrie de 18 mm environ pour remplir les 800 litres) !  De quoi tenir entre deux averses, même quand elles sont rares comme en ce moment !

Et c'est tout l'astuce de cette invention : sans multiplier l'espace occupé dans le jardin par des cuves de récupération (pas toujours enfouissables), le volume d'eau stocké est tout de suite très important. 

L'eau tombe dans des collecteurs qui chapeautent les modules et se déversent dans les colonnes. Mais l'idéal c'est de relier la gouttière de la toiture à votre cloison-citerne, vous optimisez ainsi la surface d'eau qui ruisselle jusqu'aux récupérateurs.

Pour utiliser l'eau, zéro énergie à consommer : vous installez les robinets dans les trous prévus dans les éléments et l'eau s'écoule par gravité. Tout bon jardinier aura l'idée d'y relier un tuyau de goutte à goutte, pour arroser le soir tomates et pieds de haricots. Pour laver votre voiture, d'accord,  il vous faudra peut être une pompe …ou de l'huile de coude….mais a t-on vraiment besoin de laver sa voiture ??

L'esthétique du produit, c'est sûr, n'est pas sa qualité première. François COUTEAU, autre associé, l'avoue :
"l'aspect n'est pas forcément très joli, mais nous étions obligés d'utiliser une matière sombre, car cela préserve la qualité de l'eau stockée à l'intérieur des réservoirs.

Et de toutes façons, une clôture à laquelle l'on demande avant tout d'être occultante, n'est jamais très élégante.

Ecol'EauMur a vocation à être végétalisé. D'ailleurs les plantes et arbustes poussent très vite au pied d'Ecol'EauMur, car ils sont abrités du vent ! "….occultante, abritant du vent.."et même du bruit", ajoute encore Fabrice Cerisier !

Son prix ? 398 euros par module. Et à ce sujet, voici LA bonne idée des inventeurs : proposer à votre voisin de partager l'investissement …et l'eau évidemment, dans un second temps…et pourquoi pas l'apéro ensuite ! ?