En savoir plus

Points de vente
Sur la boutique en ligne Havre des sens

Le Wagon à Pannecé
Ouvert le vendredi de 16h à 19h et la samedi de 10h à 12h30.

Les Jardins de Pimba à Oudon du mardi au vendredi de 14h à 18h30 et la samedi de 10h à 18h30.

Chez Natur'elle Esthétique à Couffé

Au Biocoop Saveur nature à Ancenis

Et en ligne sur Mon Marché paysan à Ligné
Version imprimableEnvoyer à un ami
Beauté

Des savons 100 % naturels et artisanaux

24/01/2013 | Stéphanie Lechêne
C'est dans sa cuisine que Marie Lépinay concocte des recettes de savons naturels. Quelques huiles végétales et bio, des huiles essentielles, une pincée de pigments naturels et voici un beau savon sain pour la peau et écolo.Rencontre avec la gérante du Havre des sens installée sur la commune d'Oudon (44). 

Marie a créé son entreprise le Havre des sens en août 2011. C'est le fruit de toute une réflexion et d'un parcours en cosmétologie.
Une fois son BTS esthétique et cosmétique en poche, Marie enchaîne sur une licence professionnelle de technicien de cosmétologie à la faculté de pharmacie de Nantes. Elle travaille 2 ans dans le laboratoire d'une entreprise de cosmétiques traditionnels dans les Côtes d'Armor.

Déjà sensibilisée aux produits naturels et bio, elle postule chez Body Nature à Nueil-les-Aubiers (79), un laboratoire spécialisé dans les produits bio.

Riche d'une expérience de 3 ans 1/2 au cours de laquelle elle a énormément appris, elle souhaite retourner à ses origines géographiques, en région nantaise. Mais cette fois, pour y monter son projet professionnel. La fabrication de savons est une évidence : cela se prépare à froid, pas besoin d'infrastructure particulière et il n'y a pas de concurrence en production artisanale.

Elle passe une année dans sa cuisine à expérimenter, tester des recettes de savons, sels de bain, baumes à lèvres, huiles de massage. En août 2011, elle se lance dans la commercialisation.

Elle démarche quelques magasins bio et participe à l'Autre Marché en 2011, marché qui regroupe des acteurs de l'économie sociale et solidaire à Nantes.

Juste à côté de la maison, le futur laboratoire de Marie est en construction, un vrai confort pour la fabrication et le stockage des produits. Son ami, charpentier, et son beau-père contribuent à l'édifice de son futur local de travail.

Sa famille est impliquée dans son projet professionnel : ses frères s'occupent du site internet, de la communication, et même de tenir un stand quand deux marchés se déroulent en même temps…

Une fabrication artisanale mais légale
En France, on tolère la fabrication de savons. Marie paie un laboratoire indépendant qui contrôle la fabrication des savons. "C'est un produit qui nécessite peu d'eau et qui est donc moins complexe qu'une crème de jour par exemple."

Le pH (potentiel hydrogène) mesure l'acidité ou la basicité d'un produit. Un pH neutre est à 7, celui du savon est entre 7 et 9 alors que celui de la peau est à 5,5. En-dessous de 7, on dit que le produit est acide, donc plus propice au développement de micro-organismes. Avec le savon, il y a donc très peu de risque de contamination.

En juillet 2013, la législation va évoluer. Ce n'est plus le laboratoire de contrôle qui sera responsable des produits contrôlés, mais le fabricant. Cela permettra une plus grande liberté pour la production. Il faudra malgré tout payer un laboratoire pour la commercialisation, produit par produit ; un coût énorme pour une entreprise artisanale.

Marie envisage alors de réduire sa gamme, de ne proposer que les cosmétiques qui fonctionnent bien : savons et baumes à lèvre. Pour Noël, les saveurs citron/menthe et orange/cannelle ont particulièrement été appréciées.

Comment fabrique t-on des savons ?
On mélange un corps gras avec de la soude à froid. Le savon est le résultat chimique de ce qu'on appelle la saponification des corps gras. A la fin, il n'y a plus de soude mais du savon ! On peut ajouter des actifs différents selon le type de savon souhaité : des huiles, de l'argile, du lait de chèvre bio, de la menthe séchée, du miel ou encore du sel de Guérande.
  
Chaque huile végétale a ses vertus :
- l'huile de tournesol bio donne un savon mou qui ne mousse pas, mais adoucit et hydrate.
- l'huile de noix de coco (bio et équitable) donne un savon dur, moussant et nettoyant. Elle convient aux peaux sèches ou aux cheveux abimés.
- l'huile d'olive bio donne aussi de la dureté au savon. Elle protège et adoucit la peau.
- le beurre de karité donne un savon mou, mais très hydratant et protecteur.
Il en existe d'autres : huile de chanvre, de noix, de colza, de cameline.

Reste à bien doser les ingrédients pour des savons de qualité et aux effets divers et variés.
  
Puis, Marie ajoute des huiles essentielles (au choix : orange bio, ylang ylang, camomille, cannelle, laurier, etc.) et des pigments pour la couleur (ocre jaune, rouge naturel et de la terre verte naturelle : pigment minéral naturel de teinte verte claire composé de siliceux et d'autres minéraux).

Elle mélange le tout jusqu'à ce que cela devienne homogène et crémeux, "comme une crème anglaise", et verse le contenu dans un moule en bois. 3 jours de repos sont nécessaires avant le démoulage. La phase de séchage dure ensuite 4 semaines avant que le savon soit étiqueté (imprimerie d'Ancenis) et prêt à rejoindre votre salle de bain.
  
Au choix, le savon Havre d'éveil pour un réveil tonique, le Havre de douceur pour petits et grands, le Havre de paix qui apporte sérénité, le Havre de pureté, anti coup de froid, le Havre du soir, relaxant, le Havre naturel pour les peaux sensibles, etc.

Le label Nature et progrès
Les savons de Marie sont labellisés Nature et Progrès, un cahier des charges indispensable pour être référencé dans les magasins bio de la région.
Nature & Progrès est une association indépendante composée de professionnels et de consommateurs qui ont élaboré dès 1972 un cahier des charges très strict règlementant l'attribution d'un label sur les produits bio.

Pour les cosmétiques, les produits Nature et Progrès doivent être composés d’ingrédients végétaux pour l’essentiel (comme les huiles) et animaux (comme la cire d’abeille) issus de l’Agriculture Biologique.

Leur mode de fabrication a recours à des procédés physiques ou chimiques simples, sans utilisation de molécules de synthèse. Les substances issues de la pétrochimie (paraffine, silicones, etc.), ainsi que les substances sulfatées ou éthoxylées sont notamment interdites.
De même, le recours à des technologies OGM, aux nanotechnologies, à des micro-ondes ou à des tests sur animaux sont prohibés.

"Je ne me voyais pas fabriquer des cosmétiques traditionnels" explique Marie. "Si j'ai décidé de monter mon entreprise, c'est pour bien travailler, en respectant l'environnement et la santé des gens. J'espère participer à un changement des mentalités en ayant une démarche écologique."

Les projets pour 2013
"Ma présence sur l'Autre Marché m'a permis de me mettre en lien avec Zanaka auprès desquels j'ai lancé une commande de paniers équitables pour accueillir mes savons. J'aimerais bien aussi vendre des peignes en corne de zébu et continuer à vendre des portes-savons (en chanvre, en céramique ou en bois). Et pourquoi pas me lancer dans la production de shampoing et de produits d'entretien.

J'essaie de privilégier au maximum le savoir-faire local : le chanvre vient de Combrée (49), la céramique de Monnières (44) et les portes-savons en bois d'un artisan de Ligné (44)."

Marie profite d'une trêve hivernale pour préparer le printemps et l'été, plus propices à la vente. Elle se remettra à la fabrication dans quelques mois dans son tout nouveau laboratoire ! Des défis l'attendent : démarcher des magasins, se faire connaître, et sensibiliser aux enjeux sanitaires et environnementaux avec ses produits.

Informations pratiques
Tous les savons sont vendus au même prix : 5 € les 100 g. Vous pouvez les acheter en ligne ou dans des magasins (voir la liste des points de vente), et rencontrer Marie sur un salon, un marché... Toutes les dates sont disponibles sur son site internet.