En savoir plus

Boutique Pirouette
2, rue Saint Léonard
44000 Nantes

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 19h.

Version imprimableEnvoyer à un ami
Mode

Des créations locales 100 % issues du recyclage de matières chez Pirouette

16/01/2014 | Stéphanie Lechêne

Chez Pirouette, vous serez étonné de ce que l'on peut faire avec des couverts, des chambres à air, des capsules de canettes ou des canevas old-school. Boutique nantaise 100 % dédiée à l'upcycling, vous y trouverez des créations originales et uniques réalisées à partir de matériaux de récupération. Rencontre avec la gérante de Pirouette, Véronic Durand.
 

95% des objets sont des pièces uniques issues d'une cinquantaine de créateurs. Véronic les a choisis par affinité avec la démarche ou le créateur, ou sur un coup de cœur produit parce qu'"il est joli, bien fini avec une plus-value artistique".

Ce qu'on trouve chez Pirouette ?
Vous y découvrirez des accessoires de mode (maroquinerie et bijoux), de la décoration (coussins, horloges et lampes) et de la papeterie. De quoi faire plaisir ou se faire plaisir avec des objets uniques qui ont du sens.


Derrière la pirouette, des valeurs

Le nom Pirouette s'est imposé naturellement pour Véronic : "j'aime la notion de cycle, du mouvement mais aussi le côté enfantin (Pirouette, cacahuète…) qui me ressemble.

On a encore le droit d'être émerveillé par une création, une technique, un matériau !".

L'étonnement, c'est sans doute ce qui caractérise le mieux cette boutique colorée et pleine de peps à l'image de Véronic.

Chargée de production dans l'audiovisuel et le spectacle pendant plusieurs années, Véronic décide de se lancer en 2012 dans l'ouverture d'une boutique qui mettrait en valeur les créations d'artistes essentiellement locaux. Sensible à l'environnement et notamment au gaspillage des ressources, elle choisit de consacrer son activité sur une offre entièrement dédiée au réemploi de matériaux avec une vocation artistique.

Elle parcourt alors les marchés de créateurs de la région, s'appuie sur des réseaux existants, des associations qui œuvrent dans le réemploi, le recyclage, l'artisanat. En parallèle, elle peaufine sa reconversion professionnelle, monte sa structure, et cherche des locaux.

Etonner, expliquer, sensibiliser
Pirouette ouvre en octobre 2013. Située rue Saint Léonard à Nantes vous ne pourrez pas manquer cette boutique pétillante et innovante.
C'est à ce jour le seul endroit où vous pouvez dénicher des créations 100 % issues du recyclage de matériaux.

Les clients apprécient notamment l'agencement de la boutique, et les petits messages délivrés par Véronic sur l'origine des produits et les créateurs.

"Je ne voulais pas seulement ouvrir un magasin, je voulais sensibiliser les consommateurs au gaspillage des matières et à la création locale".

Pari réussi, l'offre est étoffée et les prix très accessibles (la moyenne des prix se situe entre 10 € et 30 €).

Pirouette permet aussi de créer du lien entre les créateurs, de susciter des partenariats et pourquoi pas des bonnes idées. Véronic souhaite inviter régulièrement les créateurs dans sa boutique à la rencontre des clients pour leur expliquer leurs démarches, leurs savoir-faire et aller plus loin que seulement vendre le produit.

Les créateurs de Pirouette

J'ai eu un vrai coup de cœur pour les bijoux Papi Lili en papier recyclé. Utilisant la technique du papier roulé (avec des magazines, pubs ou autres papiers oubliés), les bijoux créent la surprise. "Ils sont élégants, esthétiques avec une vraie harmonie ! précise Véronic. "En fait, tout ce que j'ai dans ma boutique, je pourrais les porter ou les avoir chez moi".


Vous trouverez également des bijoux en couverts réalisés par un ancien joaillier, des créateurs locaux comme le peintre Osama qui décline ses peintures sur des lampes.
Claire La Guêpe transforme des vinyles en saladier, les Carnets du Pilon à Saint-Julien-de-Concelles réutilisent les première et quatrième de couverture de livres de la bibliothèque rose ou verte ou des manuels scolaires pour en faire des carnets de note.


  

Macapi crée des bijoux délirants avec des jouets. La Fée qui Cloche, à Chateaubriant, travaille la chambre à air et des perles oubliées pour en faire de délicats bijoux.




Amélie Bonhomme fouine dans les placards de nos cuisines et revisite les plats et moules à tarte en horloges.
Esprit métal s'attache plutôt à ce qu'il y a dans votre garage pour réutiliser des éléments de transmissions de vélo ou de moto et en faire des lampes et des horloges.
Voir l'article sur Esprit Métal.

La Griffe Miranda fait des sacs et des pochettes avec des vieux canevas. La créatrice réemploie également des sacs en plastique qu'elle tricote pour en faire des nœuds à accrocher en broche ou dans les cheveux : un travail plus que fastidieux !
MAGö propose des sacs réalisés à partir de tissus recyclés...

80 % des créations sont locales (Pays de la Loire ou Bretagne) et toutes originales. Les artistes, pour la plupart, ne multiplient pas les points de vente. Profitez donc de votre passage chez Pirouette pour acheter une pièce unique et ainsi donner une seconde vie artistique à des objets ou des matières qui finiraient soit en décharge, soit oubliées dans un grenier.